L'Univers.Base sous-marine

 "La terre d’aujourd’hui a sombré dans le chaos. Il ne reste rien de ce que nos lointains ancêtres ont pu connaître. Notre planète a subi une série de catastrophes aux proportions bibliques qui a rendu la vie en surface impossible pour les humains. De ces cataclysmes, nous ne savons pas grand-chose, ni ce qu’ils ont été, ni ce qui les a provoqués. Certains murmurent que le Grand Conseil de l’Hégémonie tairait ces informations pour le plus grand bien de tous. D’autres affirment que le Culte du Trident conserverait dans ses ordinateurs les souvenirs du temps passé."

Quoi qu’il en soit, ce qui reste des terres non submergées est balayé par des tempêtes incessantes, des maelströms d’énergie, des pluies corrosives, des tornades colossales et des champs radioactifs mouvants. Le monde est désormais peuplé de fauves monstrueux qui règnent sur un univers désolé, nourrissant des parasites répugnants. Le monde végétal s’est adapté à ce nouvel environnement. Les arbres sont devenus des prédateurs vicieux à l’allure terrifiante, capturant dans leurs branches tentaculaires les imprudents. Les plantes rabougries ont appris à se mouvoir et à chasser. Des insectes purulents s’abattent en nuées sur les restes de la civilisation terrestre. Les portes de l’Enfer se sont ouvertes en grand, déversant leurs cohortes d’horreurs sur notre monde.

"L’homme a dû fuir la surface, ne laissant derrière lui que quelques usines fortifiées et entièrement automatisées, qui lui procurent certaines denrées vitales. Il s’est établi un peu partout dans les océans et tente d’y reconstruire la civilisation. Il y a découvert un univers plus vaste que le précédent, plein de mystères et de dangers.

Dans ce nouveau monde de ténèbres et de silence, où l’oxygène est la plus précieuse des matières premières, les multiples colonies tentent de survivre. Mais les guerres, les pirates, les pillards, les terribles prédateurs marins et d’étranges phénomènes menacent sans cesse cette nouvelle société, aussi fragile que du cristal."

- Veriramis, historien de la cité neutre d’Équinoxe -

Polaris est un jeu de rôle futuriste post-apocalyptique se déroulant sous les océans.

Ravagée par une éternité de guerre, l'Humanité tente de relever un nouveau défit. Survivre !
Les origines de la guerre se perdent dans les brumes de l'oublie. Pourtant nul ne peut en parler sans un tremblement dans la voix. On se souvient de la souffrance, de la peur. On se souvient de leurs puissance. Effrayante.

Ils se nommaient eux-même les Généticiens. On croit qu'il y a eu un cataclysme. L'Homme a faillit s'éteindre, mais ils sont venus. Ils nous ont sauvé. Ce qu'ils ont fait ? Et pourquoi ? cela personne se saurait le dire. Par contre, on sait que le prix à payer pour cette seconde chance était terrible. Qu'était-il, Mystère ! Mais il était si horrible que les Hommes se sont alliés. C'est cette alliance qui a déclenché la rebellions qui deviendra plus tard La Guerre. C'est sous cette nouvelle bannière, symbole d'espoir que l'être Humain a mené le combat. Notre alliance s'appelait l'Alliance Azure.

Le guerre a été rude. Elle a faillit mal tourner. Mais heureusement, la dernière bataille a été une victoire totale. L'Humanité était sauvée. Elle était enfin libre.
Certain diront que nous n'avons pas gagner. Aucun généticiens n'a été retrouvé. Leurs derniers messages restent un mystère. "Nous reviendrons !". Les plus craintifs pensent qu'ils se sont retiré de la guerre car d'autre affaires les appelaient ailleurs. Mais l'après guerre n'est pas le Paradis tant attendue. L'Humanité très affaiblie est livrée à elle-même. Rapidement elle s'est divisée en une multitude de petit groupes. Chacun essayant de survivre comme il pouvait.

Mais, quelques années après la guerre, une autre menace est apparue. Celle-là est plus terrible que tout ce qui existaient jusqu'a ici. La stérilité. Seul dix pourcent de la population peut avoir des enfants. 
Des mesures draconiennes ont été prises. L'épidémie n'a pas été stoppée, mais un équilibre a été trouvée. Là où avant avoir un enfant été une grande source de bonheur, être fécond est devenue une terrible malédiction. 

La Terre agonise. La surface, autrefois verte et magnifique est totalement ravagée. Tempêtes, tornades, malstroms d'énergies, tremblements de terre, radiations, atmosphère acide, ... rien n'est épargné. Pour survivre, l'être Humain a du rejoindre les profondeurs des océans. Mais dans ces Abymes insondables, les créatures sous-marines se sont adaptées à ces nouvelles conditions de vie. Elles sont devenues plus fortes, plus intelligentes, plus grandes et infiniment plus dangereuses. L'être Humain, autrefois maître de son destin, est devenue une proie. Un parasite. Rejeter par la nature, il tente de survivre en utilisant ce qui reste de la guerre. Isolée, démunie, la société à profondément mutée. Les petites communautés sont devenues la norme. La stérilité à fait disparaître la notion de famille. La vie dure, usante n'encourage pas les liaisons durables. 

Dans cette ambiance très sombre, l'Humanité essaye de survivre. Elle lutte contre les forces de la nature, contre les ravages du virus de la stérilité et contre elle-même. Les grandes puissances de ce monde sont devenue tentaculaires. Luttes intestines, guerre de territoire, assassinats politiques, contrôle des masses. Ce ne sont là que quelques exemples de cette guerre de l'ombre. De cette guerre du silence où il n'y a pas de guerrier, pas de champs de bataille et où les victoire, comme les défaites, se fond dans le plus grand secret, dans le plus grand silence.

- Sous l'eau personne ne vous entend crier -

Romans Polaris